Aux fraises et caetera

Entendez-vous dans les cités

Sourire ces précoces batavias
Elles viennent jusque dans nos plats
Raviver des airs de campagne.

Amour sucré salé de la fraise et du radis
Conduis, soutiens nos bras bêcheurs,
Libellule, libellule chérie,
Joue avec le souffle de nos diffuseurs

Nous entrerons dans la cour arrière
Quand le béton n’y sera plus,
Nous y trouverons des vivaces mélifères
et le pollen de leur vertus.

Présentation synthétique Aux fraises etc