Landskate

Le projet paysager a pour ambition de résonner avec le parti pris architectural de la bibliothèque. A l’ondulation du plafond des salles de lectures, envoûtante transposition de rayonnages de livres, répond l’ondulation du sol de la serre: le «slide». Cette inversion entre haut et bas signifie la transition entre intérieur et extérieur du bâtiment, la serre étant la matérialisation de cette transition. Le «slide» installe également un rayonnage qui permettra d’établir la trame de la végétation. L’orchidarium provoque une impression de flottement en ponctuant l’espace de la serre de multiples points de suspensions. Ceci renforce le caractère onirique du lieu et provoque un effet de seuil entre réel et imaginaire. Le climat particulier de la serre est mis à profit pour y développer un subtil parfum exotique.
«Une île paresseuse où la nature donne, des arbres singuliers et des fruits savoureux »

Présentation synthétique Landskate