La diligence potagère

diligencePrincipe constructif:

La diligence potagère est un dispositif mobile «hippotracté» à géométrie variable. Le principe consiste en un assemblage de bacs de cultures potagères et fruitières eux mêmes fruits de l’assemblage de palettes. L’intervalle compris entre les deux faces d’une palette est lui investit par une multitude de tiroirs cultivés proposant une offre large de plantes aromatiques…. «les tiroirs aromatiques». L’ensemble est placé sur un châssis roulant relié à un attelage.

Concept et utilité sociale : Avec la nouvelle aire du potager roulant qu’inaugure cette diligence, le marché vient au consommateur. La diligence potagère permet la livraison de produits maraîchers garantis frais, locaux et de saison à domicile, dans la rue, au pied de la tour. A toute heure de la journée, chaque jour de la semaine. Il y a la tournée du boulanger en milieu rural, il y aura la tournée du maraîcher en milieu urbain. Une tournée qui ne se limite pas à proposer les produits mais qui présente les produits en culture. Ainsi l’acte de vendre une laitue, inclura l’acte de récolter ladite laitue devant les yeux ravis du consommateur qui ne pourra pas trouver meilleure garantie de fraîcheur. Une tournée qui, de plus, n’occasionne aucune émission de carbone d’origine fossile puisque la mobilité de la diligence fait appel à la traction animale et que l’ensemble de matériaux nécessaires à sa fabrication sont issus du recyclage (palette pour la structure, terre végétale amendée de compost de déchets verts pour le substrat).

 

Approche logistique : La diligence potagère implique un nouveau modèle d’organisation de la production maraîchère en périphérie et à l’intérieure des villes. Il s’agit de repérer l’ensemble des terrains (et micro-terrains) utilisables dans le périmètre urbain et d’en faire des sites de production à partir desquels les diligences pourront effectuer leur tournée et se réapprovisionner. Les bacs et tiroirs sont cultivés en sites fixes selon le planning défini par le maraîcher et progressivement chargés sur la diligence pour la livraison. Selon l’importance de la tournée, le nombre de bacs et de tiroirs est évalué et la puissance de traction est ajustée (1 cheval ou 2 chevaux). Il va de soi que le précieux crottin émis par les valeureux équidés est précautionneusement récupéré pour fertiliser les bacs et tiroirs.